Plan du réseau

Chiffres clés

  • 3 km longueur du réseau
  • 10 GWh d’énergie livrée par an
  • 4 000 tonnes de combustible bois par an
  • 18 000 tonnes de CO₂ évités sur la durée du contrat

Le bilan énergétique

Le réseau de chaleur de Barby permet de chauffer des logements privés et sociaux, un collège, un lycée, un CFA, des écoles primaires et maternelles et plusieurs autres bâtiments publics et privés.
Le réseau de chaleur et sa chaufferie biomasse permettra de produire la chaleur pour ses clients à 95 % avec du bois-énergie local.
Le recours à cette énergie permettra d’éviter le rejet de 18 000 tonnes de CO₂ sur les 10 années du contrat.

Les quotas de CO2

une réglementation concernant aussi les propriétaires et locataires
Pour satisfaire aux exigences du Protocole de Kyoto, l’Administration Européenne a établi un système d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre dans la Communauté. Dans ce cadre, la mise en place de quotas d’émissions de dioxyde de carbone (CO2) a été créée le 1er janvier 2005.
La France a ainsi établi un Plan National d’Allocation des Quotas d’émissions de CO2 (PNAQ) pour un certain nombre d’entreprises du secteur de la production d’énergie, de l’industrie manufacturière et des services, dont ENGIE Cofely, soumettant les installations de combustion à respecter des quotas CO2 alloués chaque année sous peine de pénalités.
Un nouvel indicateur a alors été proposé par le SNCU (Syndicat National du Chauffage Urbain et de la Climatisation Urbaine) pour mesurer le contenu CO2 des réseaux de chaleur et permettre de situer la performance énergétique d’un réseau face aux autres sources d’énergie.

Une question sur le réseau ? Un problème technique ?

Votre réseau de chaleur, une organisation de proximité à l’écoute de vos besoins